Menu Content/Inhalt
La rentrée du Channel  17/09/2014
Ouverture de la billetterie pour la saison 2014-2015, dimanche 5 octobre 2014 à 10h
> Programme de la saison 2014/2015 (au format pdf)
> Sillage n°163, octobre 2014 (au format pdf)
 

La fabbrika 2014-2015 : inscriptions ouvertes, à partir de 16 ans  15/09/2014
La fabbrika, mot volontairement orthographié à la croisée des langues latines et saxonnes, regroupe l’ensemble des démarches nées de l’alliance entre nos complicités artistiques et votre envie de chanter, d’interpréter, de lire, de cuisiner, de vocaliser, de danser et, avant tout, de vivre des expériences uniques et mémorables
Pour vous inscrire, lire la suite.

 

Pour les professeurs des écoles, collèges et lycées  10/09/2014
Les informations relatives aux représentations scolaires des spectacles enfance et jeunesse de la saison 2014-2015, sont disponibles dans la rubrique Sorties d'écoles.

 
Présentation aux enseignants, saison 2014-2015  01/09/2014
Elle s'adresse aux enseignants du premier et du second degré.
Jeudi 18 septembre 2014 à 18h30, nous vous proposons un tour d'horizon sur l'ensemble des spectacles qui seront programmés cette année.  
Merci de bien vouloir signaler votre présence Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir ou par téléphone 03 21 46 77 10.
 
Les grandes Tables  10/09/2014
> La carte du mois du restaurant est disponible
 
Communiqué du Channel, scène nationale de Calais  04/08/2014
Sans le régime de l’intermittence, il nous serait impossible d'exercer notre mission. L’équipe de la scène nationale de Calais s’associe à la lutte des intermittents, afin d’exiger l’abrogation de la convention UNEDIC, agréée le 26 juin 2014 par le gouvernement, mise en application depuis le 1er juillet. Loin de ne concerner que les intermittents, elle concerne tous les précaires et tous les salariés. Ce que les intermittents défendent, ils le défendent pour tous : un régime plus juste, plus équitable, plus vertueux et moins onéreux. La proposition, élaborée avec des parlementaires de tous bords, existe. Mettre un arrêt à la mise à sac progressive de tous les acquis sociaux est de la plus grande urgence. Nous voulons travailler dans un pays où chaque salarié, chaque citoyen, dispose des moyens d’éduquer ses enfants, de se soigner normalement, de manger sainement, de goûter au plaisir des arts et du savoir, de défendre ses droits et de vivre sans penser à survivre.
 
Au plus près de notre actualité
Image Active facebook