Cérémonie

En attendant Gus

Sébastien Barrier

C’est encore Sébastien Barrier qui en parle le mieux :
Pour se consoler de ces déceptions répétitives (Covid, annulations
 et tout ce merdier), l’équipe du Channel m’invite à poser mes valises et mon chat calaisien dans MA cabane, le pavillon de lettres.
Fais-y ce que tu veux, m’a-t-il été gentiment soufflé. Tant de liberté, ça en deviendrait pesant.
Difficile, donc, de décrire précisément les contours de ces rendez-vous.
 Je les imagine doux et joyeux bien que porteurs d’une tristesse et d’une colère contenues, très musicaux, bourrés de chant. Comme de petites cérémonies.

Partager sur , image/svg+xml ou