Les flâneries printanières
samedi 26 et dimanche 27 mai 2018

Deux pianistes. Leur credo : jouer le moins de notes possibles, et uniquement les bonnes. L’un a ouvert très tôt sa culture congolaise aux mille vents de la musique du monde. L’autre, de quinze ans son cadet, a multiplié les chemins de traverse, électro, slam, reggae… Des échos de balafon africain ou de Jean-Sébastien Bach, un blues aux fragrances sahéliennes, un ragtime endiablé, un tango universel, un reggae déhanché, voilà une musique qui tricote des rythmes et des mélodies aux couleurs imprévues.

Lire plus
samedi 26 mai 2018
Détails et réservation

Ray Lema, Laurent de Wilde

Deux pianistes. Leur credo : jouer le moins de notes possibles, et uniquement les bonnes. L’un a ouvert très tôt sa culture congolaise aux mille vents de la musique du monde. L’autre, de quinze ans son cadet, a multiplié les chemins de traverse, électro, slam, reggae… Des échos de balafon africain ou de Jean-Sébastien Bach, un blues aux fragrances sahéliennes, un ragtime endiablé, un tango universel, un reggae déhanché, voilà une musique qui tricote des rythmes et des mélodies aux couleurs imprévues.

Vous serez les interprètes de cette proposition. Il suffira de vous laisser guider par la voix du chorégraphe dans votre casque. Au sein d’un espace vert, vous prendrez part à une danse collective, dont la gestuelle est inspirée des différents courants qui ont jalonné l’histoire de la danse occidentale. Itinéraire dansé et parcours paysager, le rendez-vous est un véritable moment de jeu, où les gestes partagés décrivent dans l’espace une réjouissante possibilité de faire ensemble. À vous de jouer.

Lire plus
À partir du samedi 26 mai 2018
Détails et réservation

Happy manif (les pieds parallèles)

David Rolland chorégraphies

Vous serez les interprètes de cette proposition. Il suffira de vous laisser guider par la voix du chorégraphe dans votre casque. Au sein d’un espace vert, vous prendrez part à une danse collective, dont la gestuelle est inspirée des différents courants qui ont jalonné l’histoire de la danse occidentale. Itinéraire dansé et parcours paysager, le rendez-vous est un véritable moment de jeu, où les gestes partagés décrivent dans l’espace une réjouissante possibilité de faire ensemble. À vous de jouer.

Marionnette internationalement célèbre s’il en est, la réputation de Polichinelle n’est plus à faire. Le voici cependant restauré dans une nouvelle version, ensauvagée et virtuose, sur un rythme effréné à faire dresser les crêtes. Polichinelle enchaîne délires immoraux, actes éhontés, meurtres sanglants et propos dévoyés. Adepte du toujours pire, il sait contaminer son entourage, à en croire les rires truculents qui s’emparent peu à peu du public. Un spectacle qui décape.

Lire plus
À partir du samedi 26 mai 2018
Détails et réservation

Poli dégaine

La pendue

Marionnette internationalement célèbre s’il en est, la réputation de Polichinelle n’est plus à faire. Le voici cependant restauré dans une nouvelle version, ensauvagée et virtuose, sur un rythme effréné à faire dresser les crêtes. Polichinelle enchaîne délires immoraux, actes éhontés, meurtres sanglants et propos dévoyés. Adepte du toujours pire, il sait contaminer son entourage, à en croire les rires truculents qui s’emparent peu à peu du public. Un spectacle qui décape.

Voici un rendez-vous désormais régulier, dédié aux réjouissances du printemps. Épouser la souplesse retrouvée du jour, jardiner, égayer l’assiette, se promener, flâner… Pour cette édition, une place sera dédiée aux plantes sauvages, ces herbes dites mauvaises qui trouvent toujours une voie vers le soleil. Une ode à la mauvaise graine en quelque sorte. À butiner seul, accompagné ou en famille.

Un programme plus précis sera annoncé dans Sillage, journal mensuel du Channel

Lire plus
À partir du samedi 26 mai 2018
Détails et réservation

Les flâneries printanières

Voici un rendez-vous désormais régulier, dédié aux réjouissances du printemps. Épouser la souplesse retrouvée du jour, jardiner, égayer l’assiette, se promener, flâner… Pour cette édition, une place sera dédiée aux plantes sauvages, ces herbes dites mauvaises qui trouvent toujours une voie vers le soleil. Une ode à la mauvaise graine en quelque sorte. À butiner seul, accompagné ou en famille.

Un programme plus précis sera annoncé dans Sillage, journal mensuel du Channel

Aucun événement trouvé