Cirque

L’herbe tendre

Galapiat cirque, Jonas Séradin, Sébastien Wojdan

Lancer de poignards, jonglage avec des œufs, poésie déclamée, mélancolie d’un piano polonais. Le public se retrouve aux premières loges de ce face-à-face décalé, où il n’y a pas une histoire, mais des histoires.
 Comme autant de facettes d’un duo dans lequel le jongleur
 et l’acrobate se retrouvent tour à tour partenaires ou adversaires. Un spectacle et un moment qui donnent l’envie de rester allongé sous un ciel sans nuage. Comme sur l’herbe tendre.

Partager sur , image/svg+xml ou