Théâtre

En corps et encore…

Anne Conti, La fabbrika

On le subit, on le sublime, on l’adopte ou on s’adapte, on le transforme… Le corps dans tous ses états, ses cicatrices, ses secrets, sa danse, son cache-cache, son panache, son trop ou pas assez, sa couleur, ses poils, ses tics ou ses tocs, ses ratés ou ses beautés, son formatage, ses tatouages…
Du dedans au dehors, tout circule, tout change.
Alors nous vous invitons à célébrer le corps, en rire et lui jouer des tours. Le pied sans prise de tête.

Partager sur , image/svg+xml ou